l’Araignée, la radio

Le fil (d’actu) de l’Araignée

Remarquable clip pour « Lately », extrait du deuxième album d’Imany

Imany nous présente aujourd’hui son nouveau clip Lately, extrait de son deuxième album studio The Wrong Kind of War, déjà disque d’or.

Ce clip, réalisé par Malick Ndiaye, a été  tourné à Dakar au Sénégal dans les vestiges d’un ancien palais de justice. C’est dans ce cadre surréaliste qu’Imany a invité la star de la danse Lil’ Buck à exprimer son style inventif et  particulier. Avec un danseur d’exception, un lieu digne des plus beaux décors et une  chanson qui sonne comme un classique, ce clip avait sur le papier les ingrédients pour séduire les amateurs de belles choses.

Pour composer son deuxième album, la chanteuse aura multiplié les allers et retours entre Paris et Dakar, des sessions réguliàres au studio Globo et au studio parisien Question de son.

Il en va de même pour les textes, qui interpellent tout à la fois la nature de l’homme et interrogent la femme qu’elle est. Des chansons qui assènent quelques vérités sur l’amour, et toutes ces histoires qui sont liées : No reason no rhyme, sur une rupture assumée, tout comme Nothing to save ou dans un registre plus véhément The Wrong Kind of war, You don’t belong to me, un amour prétendu impossible façon Roméo et Juliette, ou encore I used to cry, un titre qui tire un trait sur le passé en prenant l’inspiration du côté des grandes voix du blues et du jazz : Billie Holiday, Dinah Washington…

Plus optimiste, la superbe chanson d’amour I long for you prend quant à elle des accents dylaniens, influence majuscule que l’on retrouve sur I’m not sick but I’m not well où elle dépeint « l’état dans lequel on se trouve lorsqu’on tombe amoureux » : « Tu n’es plus rien, tout devient concentré autour d’une personne. T’es pas malade, t’es juste pas bien… ou juste très bien ! » Un état qui fait perdre la raison sur lequel Imany revient avec la déclaration d’amour Lately.

« Dans cet album, les mélodies sont plus fortes, les textes sont plus assumés, mais toutes les chansons ne sont pas autobiographiques, loin s’en faut. Néanmoins, je dois bien planter ma plume dans l’histoire réelle, la mienne ou celle des autres. »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz